Navigation Menu+

Data Management Platform, faut-il se lancer ?

Lancée en 2009, suite à des questions sur la gestion de données des audiences d’une marque, la première Data Management Platform est une solution pour segmenter ses audiences et leur dédier un message customisé online et offline.

data-management-platform.jpg

Un concept devenu tendance, la Data Management Platform ou DMP promet des fonctionnalités et des profits de l’exploitation des données, des enjeux et des bénéfices importants qui ont incité plusieurs entreprises à se lancer.

Une Data Management Platform, pour quoi faire ?

Quand les entreprises sont profondément transformées par la transformation digitale et que les clients ont des parcours cross-canaux, l’entreprise se retrouve avec une montagne de données. Dans ce cas, la Data Management Platform est particulièrement nécessaire pour optimiser les dépenses médias, pour gérer un volume important de données, pour améliorer la performance des campagnes, pour singulariser l’expérience sur l’écosystème digital et d’autres réseaux, ou encore pour développer un avantage concurrentiel.

Comment fonctionne une DMP ?

La plateforme logiciel Data Management Platform permet de rassembler et de centraliser les données clients et prospects. Ces données seront ensuite fusionnées, garnies, segmentées et dirigées afin de les activer sur tous les réseaux avec lesquels la DMP est connectée. Les données qui y sont intégrées sont les données propriétaires, ou « first party data », collectées à partir des plateformes numériques, comme les applications, les sites web, ou du CRM, et des comportements des clients correspondant à la possession de la marque à l’exemple des historiques de navigation, d’achat, des clics et des ajouts de panier.

sites-web.jpg

Puis les « second party data » ou les données des partenaires qui communiquent ses « first party data » avec la marque. Enfin, les « third party data » ou les données tierces pouvant être acquises par l’annonceur en les achetant. Ces données agrégées et traitées, l’audience est segmentée et les clients sont mieux cibler pour assurer achat et fidélisation.